Lapin au romarin de Gut

 

Recette bouffeporn de Gigolette de lapin, quenelles de polenta

En juillet dernier, à l’occasion d’un anniversaire, c’est le lapin qui était de rigueur !

Pour trouver l’inspiration, nous somes allés fouiller les recettes des blogueur·se·s, et c’est Gut de La Cuisine du Gut qui nous a séduits avec sa recette de Lapin au romarin polenta aux brocolis.

On s’est absolument régalés. Cette recette est forte en goût, elle ramène plein de saveurs et surtout, elle est adaptable et donc :

*Compatible régime pauvre en sel, potassium et phosphore*

Lire la suite

Pastilla au poulet, agneau, aubergine et poivrons

dav

*Compatible régime pauvre en sel, potassium et phosphore*

C’est que Emeline de Vite fait… Bien cuisiné m’a donné bien envie avec sa pastilla aubergines poivrons amandes ! Alors, je me suis inspirée de sa recette pour faire celle-ci.

Pour 2 personnes en repas complet
> 1 paquet de feuilles de brick
> 150g de poulet
> 150g d’agneau
> 2 aubergines
> 2 poivrons
> 1 échalotes
> 1 gousse d’ail
> 1 oeuf
> un peu de persil
> poivre, piment, zaatar, huile d’olive

Lire la suite

Lumaconi farcies aux sardines & courgettes

*Compatible régime pauvre en sel, potassium et phosphore*

Le résultat n’est peut-être pas des plus jolis, mais il était des plus goûtus… Alors je le partage, ce serait dommage de louper ça 😉
La prochaine fois, je ferai la même farce, mais avec des conchiglie, car j’ai trouvé ces pâtes très fragiles (peut-être à cause de leur taille) et donc pas très maniables.

Pour 8 grosses pâtes farcies
> 8 lumaconi ou conchiglie
> 4 sardines en filets**
> 1/2 courgette
> 5 cuillères à soupe de sauce tomate* (ou de tomates concassées)
> 1/2 gousse d’ail (facultatif si déjà dans la sauce tomate)
> 1/4 d’oignon (facultatif si déjà dans la sauce tomate)
> 1/4 de bouquet de persil
> huile d’olive
> poivre, piment

*Ici : sauce tomate maison avec quelques morceaux d’oignon et d’ail grillés au préalable.
** Les sardines en conserves ne sont pas compatible avec le régime !

Lire la suite

Tomates farcies des familles

Tomates farcies | BouffePorn

Cette recette est laborieuse à réaliser sans robot de cuisine. Personnellement, j’ai toujours eu la flemme avant d’avoir un engin qui émince automatiquement les herbes aromatiques et hache l’agneau. Mais, si tu t’en sens le courage, faut pas hésiter 😉

Pour 6 personnes (3 tomates farcies / personne)
> 18 tomates d’été rondes de taille moyennes bien mûres
> 350g de viande de bœuf hachée
> 350g de viande d’agneau* (tranches de gigot)
> 300g de chaire à saucisse (nature)
> 3 échalotes ou 1 gros oignon blanc
> 2 gousses d’ail (ou 4 pour la version hard)
> 50g de pain rassi
> 1/2 tasse de lait
> 1/2 de bouquet de menthe
> 3/4 de bouquet de persil
> 1/2 de bouquet de coriandre
> sel, poivre, piment doux

* Si tu n’as pas de robot bien solide qui peut te hacher l’agneau (et pas de boucher sympa qui le fait… ils sont rares), tu remplaces par un mélange bœuf + porc.

Lire la suite

Spaghettis peperoncino aux crevettes pimentées

dav

*Compatible régime pauvre en sel, potassium et phosphore*

Pour 2 personnes.

> 100g de spaghettis crus (ici, marque Castagno)
> 600g de crevettes entières ou 300g de crevettes décortiquées
> 1 gousse d’ail (version classique) ou 3 gousses d’ail (version drômoise)
> 1 tomate moyenne
> 1/4 de bouquet de persil (ou du surgelé tout prêt)
> un peu de parmesan en copeau ou râpé (pour les autres 😉 )
> de l’huile d’olive, du poivre, du piment (pour se tenir chaud !)

Lire la suite

Tatin de tomates confites de Gut

Pas une vraie recette, mais simplement le partage d’une recette de Cuisine de Gut : la délicieuse tatin de tomates !

Pour la marche à suivre, je te laisse visiter directement son site, car (comme à son habitude) tout y est parfaitement expliqué !

 

 

 

 

Tourte aux pommes de terre

La tourte à la pomme de terre, joyau de la gastronomie forézienne en dépit d’une grotesque tentative d’appropriation par les berrichons, comme tous les plats simples, ne souffre pas la médiocrité à commencer par celle des patates : il te faut de la pomme de terre à chair ferme, type Pompadour, et rien d’autre.

Cette première difficulté écartée, abordons-en une seconde, d’ordre politique. En gros, quand tu te lances dans cette tourte, on te somme de choisir ton camp entre :

  • les feignasses iconoclastes qui font pré-cuire leurs patates à l’eau pour accélérer la préparation…
  • les obsessionnels intégristes qui envoient la tourte au four avec des patates crues.

Lire la suite