Les sandwichs du lendemain

ou, Comment cuisiner les restes (#3)… un lendemain de soirée

IMG_20170323_225324.jpg

On est le 1er janvier, tes invité.e.s de la veille sont parti.e.s en te laissant 3 kilotonnes de fromages, de charcuterie et autres bebeyes apéro. Comme faut pas jeter, mais que bon, faut pas déconner, la journée va se résumer à binger une saison d’une série lambda, voici le menu facile & rapide du 1er janvier (ou tout autre lendemain de soirée) :

> des restes de fromages (ici comté, fourme d’Ambert et reblochon)
> des restes de charcuterie (ici rôti de porc et caillettes d’Ardèche)
> des restes de tartinades (purée d’olive, houmous, etc.)
> de la moutarde
> des tranches de pain / pain de mie
> du sel et du poivre

Lire la suite

Croques nyonsais

2 croques / sandwichs

> 4 tranches de pain (de mie)
> 1 tomate
> ½ boule de mozzarella
> purée d’olive
> pesto ou du basilic ciselé
> sel, poivre
> ½ gousse d’ail

1. Laver la tomate, la couper en petits cubes. Enlever le jus.
2. Couper la ½ boule de mozzarella en petits cubes aussi.
3. Dans un bol, mélanger la tomate, la mozzarella.
4. Ajouter l’ail pressé, saler-poivrer.
5. Enlever le jus en surplus.

6. Tartiner 2 tranches de pain avec de la purée d’olive, les 2 autres avec le pesto. Pour l’option basilic : ciseler des feuilles de basilic dans la préparation précédente.
7. Disposer sur une tranche la préparation de tomates. Recouvrir avec une autre.

8. Cuire 4 à 5 minutes dans une machine à croque-monsieur ou 3 à 4 minutes sur chaque face dans une poêle à feu moyen-doux. Attention, le pain de mie, ça brûle super vite !

> Attention : j’utilise de la purée d’olive et non pas de la tapenade. Plusieurs avantages déjà c’est moins cher et aussi c’est moins transformé (il n’y a ni câpres, ni anchoix, ni sel ajouté). C’est donc plus facile pour la cuisine. Attention donc, lorsqu’on utilise de la tapenade, il ne faut pas saler sa recette !

Les croques des copin.e.s :
Le croque-monsieur de Gateau et Révolte